Les qualités et compétences d’un bon comptable fiscaliste

09/02/2017
Les personnes ayant un revenu ou un patrimoine important, ainsi que les dirigeants sont constamment tiraillés entre le désir d’optimiser leur fiscalité et la nécessité de se protéger d’un redressement fiscal. Comme ils ne sont pas des spécialistes en matière de fiscalité, ils ont tout intérêt à se faire accompagner par un bon comptable fiscaliste qui saura les conseiller sur le court comme le long terme.

Un bon comptable fiscaliste assiste le dirigeant dans la gestion de l’entreprise

Avec son expérience des entreprises et sa maîtrise des règles fiscales, le comptable fiscaliste apporte des conseils au dirigeant lui permettant d’optimiser sa tenue comptable et fiscale, mais également sa gestion. Doté de compétences multiples et variées, il éclaire son client tant en matière de droit des sociétés, que de droit social, fiscal, ou de gestion d’entreprise tout en lui expliquant les raisons des orientations préconisées. Il l’assiste dans l’élaboration de sa stratégie financière et l’inscription de la structure auprès des administrations et caisses d’assurances sociales. Accompagnant l’entreprise au cours de son développement, il peut être amené à conseiller le dirigeant dans le cadre d’un rachat ou d’une revente d’activité et notamment à le mettre en garde s’il entrevoit des conséquences néfastes pour l’entreprise comme pour le dirigeant.

Être accompagné d’un comptable fiscaliste compétent permet d’établir un rapport équilibré avec l’administration fiscale

Le dirigeant n’est, par définition, pas un fiscaliste, et ne maîtrise pas les multiples règles qui régissent la fiscalité, d’autant plus que celles-ci évoluent constamment. Un bon comptable fiscaliste connaît les lois auxquelles sont tenus de se conformer les entreprises et les particuliers. Il sait en pratique comment optimiser la gestion d’une entreprise ou d’un patrimoine afin de réduire l’imposition au minimum sans toutefois risquer un redressement fiscal ou encore le recours à des pratiques illégales. S’appuyant sur les règles de fiscalité, mais également l’activité de son client, les positions administratives ainsi que la jurisprudence, il l’oriente vers les solutions les plus adaptées et les meilleures en fonction de son cas.

Un bon comptable fiscaliste met en place une stratégie à long terme

Dès la création de la structure, le comptable fiscaliste compétent envisage l’avenir de l’entreprise sur le long terme. C’est pourquoi il conseille le dirigeant sur les modalités de création de l’entreprise, la forme juridique de la structure ainsi que les divers montages entre compagnies. Il élabore un montage évolutif qui prévoit d’ores et déjà la revente de la structure, d’une partie de l’activité ou encore la relève de l’entreprise. Cherchant à optimiser la fiscalité actuelle et future, il s’implique dans la fiscalité de la compagnie, mais également dans la fiscalité personnelle. Pour les dirigeants, les deux sont en effet intimement liées. Le comptable fiscaliste peut ainsi conseiller la mise en place de fiducies, de testaments ou de contrats d’assurance vie afin de faciliter et optimiser la fiscalité actuelle et future du dirigeant et de ses proches.

Un comptable fiscaliste compétent protège son client, particulier ou entreprise

Un bon comptable fiscaliste dispose de connaissances légales et fiscales lui permettant de conseiller son client pour maximiser ses investissements. Maîtrisant en outre les conventions de partenariat, il est à même de protéger les intérêts de sa clientèle. Conscient du fait que nul n’est à l’abri d’un revers de fortune, un comptable fiscaliste compétent conseille son client dans la protection de ses actifs envers les tiers. Il l’assiste notamment dans la mise en place de structures adaptées à son activité commerciale et à ses besoins actuels et futurs.

Un comptable fiscaliste compétent est un partenaire indispensable à toute personne ayant un revenu ou un patrimoine important, et à tout dirigeant. Accompagnant son client depuis la création de l’entreprise, il gère et anticipe ses besoins, optimise sa fiscalité et protège ses intérêts aussi bien sur le court que le long terme.

Share