Les avantages d’un comptable pour votre impôt

08/02/2017
Dans le souci de réaliser quelques économies, on peut parfois hésiter avant de solliciter les services d’un comptable. Mais le jeu en vaut-il réellement la chandelle? La fiscalité est un domaine complexe et la moindre erreur ou omission peut coûter très cher. S’en remettre à un comptable pour son impôt reste la plus sage des solutions, et peut éviter de perdre gros.

Optimiser son impôt en bénéficiant de certaines réclamations

La réglementation régissant l’impôt des personnes physiques est complexe et les particuliers ne connaissent pas les réclamations auxquelles ils peuvent prétendre dans leur situation particulière. La plupart du temps, la facture du comptable est largement compensée par sa bonne planification et la diminution d’impôt générée. L’intervention du professionnel peut notamment permettre dans certains cas de bénéficier de programmes sociaux comme le Crédit d’Impôt pour la Solidarité ou le Supplément de Revenu Garanti. Car on remarque en effet que les particuliers qui remplissent leurs déclarations eux-mêmes oublient fréquemment de demander des avantages auxquels ils sont éligibles ou des frais admissibles tels que :

  • les frais médicaux,
  • les titres de transport en commun,
  • les frais juridiques pour faire diminuer une pension alimentaire imposable ou défiscalisée, contester une réduction ou une annulation de pension alimentaire, auxquels s’ajoutent les frais engagés pour le recouvrement des arriérés,
  • le transfert de droits de scolarité d’un enfant n’habitant plus avec les parents,
  • les frais de déménagement pour cause de rapprochement vers son lieu de travail ou vers son université, collège, ou établissement d’enseignement,
  • le remboursement de TPS et de TVQ pour les employés et les associés d’une société de personnes réclamant des dépenses déductibles.

Bénéficier de crédits en fonction de sa situation

De nombreux contribuables ne connaissent pas les crédits et économies auxquels ils ont droit. L’aide d’un comptable peut leur permettre de bénéficier de nombreux avantages :

  • les crédits personnels dans l’année d’une séparation dans le cas d’une garde partagée ou du changement des modalités d’une garde d’enfant,
  • les crédits pour aidants naturels d’une personne à charge majeure, et notamment pour les personnes bénéficiant d’aides sociales,
  • les crédits d’impôt transférables sur les parents par les enfants majeurs aux études,
  • le crédit d’impôt pour la solidarité par les propriétaires d’un bien immobilier subissant une importante baisse de revenus du fait par exemple d’une perte d’emploi ou d’entreprise,
  • l’économie générée par le fractionnement de revenu aux couples dont un des deux reçoit une pension admissible au fractionnement,
  • les dispositions d’allègement qui permettent de récupérer tant au niveau provincial que fédéral, de déductions fiscales omises au cours des 10 dernières années.

Éviter les erreurs lorsque sa situation est complexe

Établir une déclaration est relativement compliqué, compte tenu des nombreuses lois fiscales, déductions différentes, crédits d’impôt et réclamations applicables. Aussi, dès que la situation se complexifie, est-il plus raisonnable de s’en remettre à un spécialiste, par exemple dans le cas :

  • d’un divorce,
  • d’un contribuable possédant un portefeuille diversifié,
  • d’un foyer possédant des immeubles à revenus, ayant acheté ou vendu des biens, ou effectué des travaux majeurs durant l’année,
  • d’un travailleur autonome, qui doit indiquer ses revenus, ses dépenses, ses déductions au titre des déplacements ou du travail à domicile (téléphone, chauffage, électricité, bureau, assurance…).

Le comptable connaît en effet les règles qui régissent l’impôt et peut même conseiller son client afin de lui permettre d’optimiser son imposition.

S’en remettre à un professionnel pour déclarer ses impôts est une sage décision dans de nombreux cas, d’autant plus qu’au Québec, le travail est double avec la déclaration fédérale et celle destinée à Revenu Québec. Il serait dommage d’attendre, par exemple, un redressement fiscal pour décider de faire appel à un comptable.

Share


Mettez-vous à l’abri des pénalités fiscales

Assurez une bonne tenue de livres en 11 points faciles

Merci, veuillez consulter votre boîte courriel. Vous y trouverez votre guide.