Le bilan comptable : un rapport essentiel

04/03/2017

Le bilan comptable fait partie des états financiers produits annuellement et constitue une obligation légale. Mais ce document de synthèse qui est une véritable photographie de l’entreprise à un instant précis contient de nombreuses informations permettant de connaître en détail la situation de l’organisation et de la piloter de manière adaptée.

Identifier le patrimoine de l’entreprise

Le bilan permet de connaître la structure financière de l’entreprise et son patrimoine à la clôture de l’exercice. Il montre les actifs détenus par l’organisation, leur répartition entre actif immobilisé et circulant, ainsi que les immobilisations incorporelles, telles que les stocks, les créances clients et les disponibilités sur les comptes bancaires et en caisse.

Le passif du bilan indique les capitaux propres et les dettes, c’est-à-dire ce que les actionnaires ont investi, mais également les montants dus aux fournisseurs, aux salariés et à l’ensemble des tiers comme les différents organismes fiscaux et sociaux.

Ces informations sont importantes dans la mesure où elles permettent de connaître les résultats de l’activité passée et de donner une base pour l’exploitation future

Connaître le fonds de roulement et la structure de l’organisation

Le bilan permet de déterminer le fonds de roulement et la structure financière de l’entreprise.

  • Le fonds de roulement : en mettant en parallèle les actifs et le passif court terme de l’entreprise, on connaît son fonds de roulement, en d’autres termes ses liquidités. Cette indication est primordiale dans la mesure où elle permet de déterminer le besoin en fonds de roulement, c’est-à-dire dans quelle mesure la trésorerie de l’entreprise est suffisante pour répondre au développement de l’organisation. Il s’agit également d’une donnée que les banques regardent de près avant d’accorder un financement.
  • La structure de l’entreprise : le bilan permet de voir si les actifs sont financés par les capitaux propres, c’est-à-dire par les actionnaires, ou par le biais de financements. En outre, cet état financier montre le montant des investissements réalisés et l’évolution de la trésorerie sur un an. L’ensemble de ces indications est important, car elles permettent de prévoir un développement adapté pour les projets de croissance, de renouvellement d’actifs et de diversification de l’entreprise en fonction de la structure financière de l’entreprise.
    Comme le bilan est un document comptable synthétique permettant de détenir une photographie du patrimoine de l’entreprise à un moment donné, il est beaucoup utilisé par les tiers tels que les institutions financières, les actionnaires et les administrations pour s’assurer de la solvabilité d’une entreprise et connaître sa valeur.

Le bilan fournit une vision synthétique de l’entreprise

Une lecture rapide du bilan permet de connaître le chiffre d’affaires d’une entreprise, de savoir si elle est bénéficiaire, de voir ses actifs, ses investissements de l’année passée, la façon dont elle se finance, son niveau d’endettement, ses créances et sa trésorerie, et ainsi de déterminer son état de santé.

Le bilan peut être également exploité par les dirigeants pour piloter des analyses internes. Dans ce cas, il est établi tous les trois ou six mois pour permettre de connaître la situation de l’entreprise en temps réel et la piloter de manière réactive en adaptant les décisions de gestion sans attendre la fin de l’année.  

Le bilan comptable annuel ne se contente pas de répondre à une obligation légale, mais constitue également un document synthétique d’une importance capitale, car il répertorie les sources et les utilisations des fonds sur une année. S’il permet en effet de présenter la situation de l’entreprise aux associés, il contribue également à démontrer les moyens dont dispose une entreprise, la façon dont ils sont gérés, sa solvabilité et sa bonne santé aux investisseurs et aux banques.

Share