3 bienfaits d’un conseiller fiscal sur votre entreprise

29/07/2016

Les questions fiscales requièrent des connaissances pointues et constamment actualisées. Car à moins d’être un spécialiste, il est très facile de se perdre dans les méandres de la fiscalité des entreprises, de s’exposer à de graves risques ou encore de payer trop d’impôts du fait d’un manque d’expertise. La meilleure solution reste de faire un appel à un conseiller fiscal afin d’optimiser la fiscalité de la compagnie, prévenir les problèmes fiscaux et accompagner le dirigeant en cas de contrôle ou de litige.

Le conseiller fiscal optimise l’imposition de l’entreprise et veille à la conformité fiscale

Au Québec, le fait d’avoir une fiscalité fédérale et provinciale rend les choses plus complexes. Le conseiller fiscal, à la pointe de l’actualité, s’assure de la conformité fiscale fédérale et provinciale de la compagnie. Il prend notamment en charge la gestion des taxes à la consommation dans les formes et les délais de production, ainsi que l’ensemble des obligations fiscales à l’égard de la production des déclarations d’impôts corporatives, personnelles, et des fiducies, tout en optimisant les résultats. Pour ce faire, le conseiller fiscal organise et optimise les déductions, les crédits disponibles et les résultats relatifs aux corporations liées, et établit les montages juridiques permettant de mettre en place une intégration fiscale entre la société et les actionnaires. Il s’occupe également du soutien aux crédits en Rechercher et Développement.

Il met en place une stratégie fiscale pour la compagnie et ses dirigeants

Le conseiller fiscal recense les objectifs professionnels et personnels de son client afin d’établir une stratégie adaptée. Il conseille et planifie à court, moyen et long terme la fiscalité de l’entreprise et personnelle des dirigeants et prépare la transmission du patrimoine de manière à optimiser l’imposition. Il détermine une répartition de rémunération salaire-dividende intéressante pour une société par actions, et suit les déductions et crédits fiscaux reportables d’une année sur l’autre.

Il informe ses clients et les conseille sur les techniques fiscales telles que le gel successoral, le roulement fiscal, la réorganisation corporative, les fiducies et les assurances de personnes et les régimes de retraite. Il les renseigne sur les obligations fiscales qui en découlent et les implications notamment lors du décès, et met en place les solutions choisies afin de protéger les actifs.

Le conseiller fiscal procède aux réorganisations décidées et aux restructurations corporatives qui s’imposent, mettant en place les montages adaptés, tels que les compagnies de gestion, les fiducies familiales ou personnelles, et les sociétés en commandite.

Il intervient également lors des fusions, des acquisitions et des ventes d’entreprise afin d’optimiser le montage et d’en vérifier la conformité.

Il accompagne et représente ses clients auprès des autorités fiscales

À l’heure où les contrôles fiscaux se multiplient, avoir mis en place en amont une structure administrative adaptée permet d’éviter l’apparition de nombreux problèmes lors des vérifications de Revenu Québec ou Revenu Canada. Quelle que soit la qualité de la structure, il est toujours préférable d’avoir un expert à ses côtés en cas de contrôle ou de litige fiscal afin de faire valoir ses droits. Le conseiller fiscal connaît les procédés des vérificateurs et a l’habitude de traiter avec eux. Il met en place une collaboration saine et professionnelle hautement profitable pour l’entreprise et ses dirigeants, qui peut contribuer à résoudre des problèmes fiscaux importants.

La présence du conseiller fiscal dans les relations avec les autorités fiscales permet de faire reconnaître l’ensemble de ses droits et de préserver au mieux les intérêts de l’entreprise et du dirigeant. Cet accompagnement est d’autant plus nécessaire dans le cadre de situation de cotisation, d’opposition ou de litige fiscal complexe.

Faire appel à un conseiller fiscal est bénéfique pour l’entreprise comme pour le dirigeant, son expertise garantissant une fiscalité optimisée et en conformité avec la loi. Il est en outre un partenaire nécessaire en cas de contrôle ou litige fiscal.

Share